...Tu n'es pas loin de voir un lapin courir en regardant sa montre à gousset en disant " Olala, je suis en retard, très en retard..."

Aujourd'hui, je te conte l'histoire d'un short. Tu sais que les couillus sont en majorité dans ma maison et que pour les cousettes, pas un des trois ne me réclament quoi que se soit. Bon. Cela ne m'empêche pas, de temps en temps, de coudre ici, une chemise pour mon amoureux, là une pochette pour l'Ipad de l'Ado et encore là un pyjama pour le mini-mec.

Ce dernier ne veut plus poser pour la postérité...Pas facile de le choper pour lui coudre quelque chose, mais il faut être une adepte du placage pour le poser devant l'objectif. Du coup, j'ai du promettre. Promettre que tu ne verras plus sa trombine ! (en même temps, c'est le début de l'adolescence et dans quelques temps, il sera sponsorisé par Biactol alors je ne suis pas sûre que tu y perdes !).

Comme raconté dans les épisodes précédents, J'ai cousu beaucoup des modèles de mon catalogue La Maison Victor. Et comme il y a des créations pour les enfants, j'ai forcément cousu celles pour les garçons.

Cyriel 01

Cyriel 02

Le short CYRIEL donc ! En maille jersey Milano rouge, ou plutôt dans une chute car ce magnifique tissu m'a servie à me coudre une combi ( mais là, c'est moi que je n'ai pas réussi à m' attraper pour me poser devant l'objectif...les chients ne font pas des chats !)

Je te plante le décor et on en reparle après...

Cyriel 03 

Et voilà le Pandaaaaa !!!! Et le short...

Cyriel 04

Cyriel 05

Cyriel 06

Cyriel 07

J'ai customisé le short qui ne pas pas fait transpirer. Easy sewing comme dirait Jean-Claude ( je te rapelle qu'on est en Belgique...). Une taille élastiquée avec une fausse coulisse (mwouhahaha, easyyyyyy !!!), des poches côtés sur le davant, une fausse braguette, une découpe dos et des poches plaquées sur les fesses...

Et bien crois-le ou pas mais mon Panda adore son short !!! Pour preuve, il l'a toujours sur les fesses, difficile de le laver et dès qu'il est sec, il est de nouveau en piste. J'ai bien fait de m'accrocher. En voilà au moins un qui est content que sa maman lui confectionne des fringues...Je profite à fond, je sens que ça va pas durer...

Allez, faut que j'aille couper des bambous : c'est que ça bouffe les pandas...

Cyriel 08