Tu sais que je commence à développer une addiction au tricot ? A force de tripoter des pelotes de laine toute la journée, j'avais pas d'autre solution : où je m'y mettais, ou je pétais une durit ! J'aime trop la laine pour rester indifférente. Alors vaille que vaille, j'ai plongé !

Pour le moment, je reste gentiment sur les bases...Parce que folle que je suis, je sens bien que j'aurai même pas peur de modifier le patron... ( comment ça n'en faire qu'à sa tête...de linotte !).

Alors après les 4 nièces, Tata Kiki a aussi gâté sa belle-soeur, sa belle-mère et sa jolie maman... ( pour la sister, j'ai été perverse : 3 pelotes de ANDES et des aiguilles en bambou !!! NA, elle ne se moquera plus de moi...).

Mes 2 respectables aînés ont reçu chacune un tour de cou ultra léger, super doux et chaud comme un câlin : rose poudré (col 04) pour belle-maman et bleu électrique (col 21) pour ma jolie maman... Tricotés avec des aiguilles 3,5 mm, j'ai monté 70 mailles et utilisé une peolte de Kid Silk de DROPS ( L'Atelier de la Création ). Les finitions sont faites au crochet : une bordure picots de chaque côté.

Ma belle-soeur a gagné le snood au crochet en rouge griotte (col17), du plus belle effet si tu es une grande brune comme elle !!! ( mais il est sorti droit de ma tête et donc je ne me souviens plus très bien ce que j'ai bricolé....Une chaînette de 80 il me semble, fermée puis des brides et des mailles en l'air sur plusieurs rangs...un truc pas bien compliqué en tout cas !)

01 Echarpes mohair

02 Echarpes mohair

03 Echarpes mohair

04 Echarpes mohair

05 Echarpes mohair

06 Echarpes mohair

07 Echarpes mohair

08 Echarpes mohair

09 Echarpes mohair

 

Une bien jolie laine, un pur bonheur à tricoter... Et comme j'avais du boulot par-dessus la tête avant Noël, j'ai utilisé mes temps de transport pour tricoter ces 3 petites choses : succès assuré dans le train, surtout auprès des enfants qui ont tripoté mes écharpes en s'extasiant sur la douceur, puis les couleurs, puis en me confiant que eux aussi, ils avaient déjà tricoté...Et surtout, ils voulaient tous savoir pour qui je faisais ça. Je crois qu'ils ont aimés m'entendre dire " c'est pour ma maman..."

Allez bisous les rêveuses...